Made in Courtage a rencontré Sabrina et Stéphane MEZIANI. Frère et sœur, ils ont créé COURTIER PRIVÉ, une offre de courtage en crédit immobilier qu’ils déploient désormais au niveau national. 

Ils nous décrivent dans cette interview leurs valeurs, les atouts pour la réussite du réseau et leurs perspectives de développement.

Bonjour Sabrina, Bonjour Stéphane, vous êtes les fondateurs de COURTIER PRIVÉ, réseau de courtage en crédit immobilier. Avant de nous présenter en détail votre offre et votre développement, pouvez-vous nous résumer vos parcours ? 

Sabrina : Juriste de formation et diplômée d’HEC Paris, j’ai commencé ma carrière dans le conseil en restructuration. J’accompagnais des directions générales de grandes entreprises dans leurs projets de transformation, et plus particulièrement sur les volets dialogue social et communication.  Après 8 ans d’activité intense, j’ai eu envie de me reconvertir, sans avoir une idée très précise de ce que je voulais faire. À la même époque, Stéphane ouvrait sa 1ère agence de courtage. En 2016, j’ai fait le pari de quitter mon job et de le rejoindre en tant que mandataire… Et ça m’a tout de suite plu !

Stéphane : Pour ma part, j’ai travaillé 15 ans dans le secteur bancaire à différents postes (conseiller particulier, conseiller professionnel et directeur d’agence). Fort de cette expérience, j’ai rejoint un réseau national de courtage en prêt immobilier en tant que franchisé. J’ai ouvert deux agences, l’une à Paris en 2015 et l’autre en Seine et Marne en 2017. J’ai décidé de quitter cette franchise fin 2018 pour me consacrer pleinement au développement de Courtier Privé. 

Récents dans le métier, c’est avec un œil neuf que nous abordons notre profession et notre secteur d’activité.

Après cette expérience en tant que franchisé, vous avez décidé de lancer votre propre marque, Courtier Privé, que vous développez depuis début 2019. Quel a été le facteur déclenchant ? 

Stéphane : À travers notre expérience en tant que franchisé, nous avons très vite été confrontés aux limites de ce modèle : investissements financiers importants, royalties, cadre restrictif en termes de communication, renouvellement des partenariats bancaires incertain, concurrence interne des plateformes digitales du franchiseur…

Nous avons donc commencé à réfléchir à un concept alternatif aux principaux modèles existants sur le secteur du courtage (franchise, courtier indépendant, MIOB). 

Le marché du courtage en crédit est en pleine ébullition, et depuis 2 ou 3 ans, on observe de nombreuses opérations de rapprochement et le lancement de nouvelles offres comme l’a rappelé sur Made in Courtage, Bruno ROULEAU. Quelles sont les principales valeurs qui caractérisent COURTIER PRIVÉ ?

Sabrina : Courtier Privé est un réseau de courtage en prêt immobilier bâti sur un business model innovant et réunissant les meilleures pratiques de notre métier, mais aussi d’autres secteurs d’activités. Nous avons l’ambition d’être reconnus, par nos clients et nos partenaires bancaires, comme un réseau d’experts en financement immobilier. L’éthique, l’expertise et l’accompagnement client sont les valeurs fortes portées par le réseau Courtier Privé. 

Enfin, et non des moindres, la juste répartition des résultats est une autre valeur à laquelle nous tenons particulièrement. Elle se traduit par un modèle de rémunération hors norme dans le secteur du courtage. 

En préparant cette interview, Sabrina tu as beaucoup insisté sur votre exigence de qualité de service, tant vis-à-vis des clients que des partenaires bancaires. Comment mettez-vous en pratique cette exigence ? 

Sabrina : En effet, la qualité de service est un point très important pour nous. On ne s’appelle pas Courtier Privé pour rien ! Afin de respecter ces engagements, nous avons mis en place un certain nombre de process. Tout d’abord, nous sommes particulièrement exigeants sur le recrutement de nos mandataires et souhaitons attirer les meilleurs profils. 

Nous mettons également un back office à disposition de nos mandataires afin de les soutenir au quotidien dans leur travail de vigilance. Grâce à l’outil métier dont ils disposent, nos mandataires pilotent leurs dossiers dans les règles de l’art ! Notre promesse : envoyer uniquement des dossiers de qualité à nos partenaires bancaires. 

Quels sont les profils que vous recherchez ? 

Stéphane : Nous ciblons uniquement des profils experts en financement et qui partagent la même vision « éthique » de notre profession. Enfin, nous avons la volonté de bâtir un réseau « familial », à notre image. C’est pourquoi la qualité de nos relations avec nos mandataires est primordiale à nos yeux. Nous avons pour ambition de construire un réseau de mandataires « heureux » et fiers d’appartenir à Courtier Privé. 

Comment se déroule l’intégration d’un nouveau mandataire ? Comment l’accompagnez-vous ? 

Sabrina : Courtier Privé offre un environnement complet de travail « clé en main » à ses mandataires : conventions bancaires, outil métier performant, veille juridique, marketing, communication, facturation… Tout cela dans un seul but : que nos mandataires puissent se concentrer sur le développement de leur business ! 

Stéphane, nous avons parlé ensemble de liberté d’organisation pour les mandataires COURTIER PRIVÉ. Comment s’articule votre relation avec le réseau ? 

Stéphane : L’une des grandes particularités de Courtier Privé est d’avoir déconstruit le modèle relationnel courtier / mandataire tel qu’il est communément envisagé dans notre profession.

Chez Courtier Privé, nous estimons que nos mandataires sont des chefs d’entreprises à part entière. Chez nous, rien n’est imposé et nous abordons notre partenariat avec nos mandataires d’égal à égal.

À nous de faire en sorte que nos mandataires soient satisfaits de notre collaboration ! 

Comment s’organise votre développement ?

Sabrina : Nous nous appuyons sur les forces du marketing de réseau pour accélérer le développement de Courtier Privé. Nous appliquons à notre profession des méthodes qui ont fait leurs preuves dans d’autres domaines d’activité.

Chez nous, nos mandataires ont deux missions : une première mission d’intermédiaire en crédit et une seconde mission d’ambassadeur de la marque Courtier Privé. Avec à la clé une rémunération sans commune mesure dans le secteur du courtage. 

Quelles sont vos ambitions de développement à horizon 3 ans ? 

Stéphane : Nous avons lancé Courtier Privé mi-janvier 2019. Bien que naissant, le réseau dispose de perspectives de développement très rapides qui, en quelques mois, ont largement dépassé toutes nos prévisions ! À horizon 2021, le but est de franchir la barre symbolique des 100 mandataires au sein du réseau. Notre présence au Salon du Crédit 2019 sera le tout premier accélérateur dans la diffusion de notre offre. 

Merci à tous les 2 pour vous être prêtés au jeu des questions / réponses Made in Courtage. A bientôt !

COURTIER PRIVÉ sera présent au Salon du Crédit

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.