Simulation gratuite

Faites votre simulation gratuitement avec Made In Courtage

Mandat Premium

Bénéficiez d’avantages exclusifs grâce au Mandat premium

Newsletter

Recevez chaque mois toute l’actualité de l’immobilier vue par Made In Courtage, abonnez vous gratuitement !

bienvenue

Découvrez comment booster votre projet immobilier !

Faire appel à nos courtiers labellisés Made in Courtage, c’est donner un élan à votre projet immobilier. Découvrez vos avantages !

Le JTaux édition Juin2022

Chaque mois découvrez le JTaux pour tout comprendre de l’actualité des taux de crédit immobilier !

Crédit immobiler – Edito de septembre 2022

Le taux d’usure, toujours un frein à l’accession à la propriété Le taux d’usure, censé être une mesure de protection pour les emprunteurs, continue d’exclure de nombreux candidats à l’accession à la propriété. En effet, après de fortes augmentations des barèmes bancaires depuis plusieurs mois, le taux d’usure, calculé chaque trimestre par la Banque de France, n’a pas augmenté dans les mêmes proportions. Résultat, le TAEG (le taux annuel effectif global d’un prêt, qui inclut le taux nominal auquel prête la banque, mais aussi les frais liés à l’opération ainsi que l’assurance emprunteur) excède trop souvent ce taux d’usure. On estime à plus d’un tiers le nombre de dossiers refusés à cause de cette méthode de calcul. Même si une banque nationale vient de nous communiquer une baisse de 0,20% sur toutes les durées de prêt, d’autres établissements restent en cette période sur un statu quo (même si on observe aussi quelques nouveaux ajustements à la hausse). Sommes-nous entré dans une période d’attentisme compte tenu du contexte économique (inflation, crise en Ukraine…) ? Notons malgré tout que les taux d’emprunt immobilier restent largement en-dessous de l’inflation : la pierre reste encore et toujours un placement attractif et l’accompagnement de votre courtier permettra de faciliter l’obtention de votre prêt grâce à son expertise.
Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent.