Jean-Bernard VALADE, fondateur d’ImmoSafe, répond à nos questions sur le réméré : principe, cible, déroulement d’un dossier… Découvrez ce produit mal connu, qui peut pourtant être fort utile dans certains cas

Jean-Bernard, tu as fondé ImmoSafe en 2011 devenu le n°1 du réméré en France. Peux-tu rappeler à nos lecteurs comment fonctionne le réméré ?

Jean-Bernard VALADE – Le réméré est une vente temporaire d’un bien immobilier. L’opération consiste à mobiliser ce bien afin de dégager les liquidités nécessaires aux besoins. (Trésorerie, dettes, fonds propres, etc…)

Le réméré a été introduit dans le code civil en 1804 pour protéger le patrimoine des Français. Et depuis, sa formulation n’a pas changé. C’est dire l’intérêt d’une telle opération.

Peut-on dire que le réméré vient se substituer au regroupement de crédits (RAC) dans un certain nombre de situations ? 

Disons plutôt que le réméré est un prolongement du RAC dans les situations pour lesquelles il n’y a pas de solution bancaire. Tu le sais, Éric, j’ai fondé et dirigé durant presque 20 ans un acteur majeur du RAC. Combien de fois ai-je regretté de n’avoir aucune solution pour mes clients. Regret pour le client, bien sûr, mais aussi au regard des lourds investissements que représente l’étude d’un dossier. 

C’est comme cela que m’est venue l’idée de trouver un produit permettant la finalisation de nombreux dossiers.

Donc, en résumé, le réméré peut être la solution quand les banques ont dit non.
Et cela sera encore plus vrai dans les mois qui viennent. La crise que nous vivons va dégrader les marges des IOBSP spécialistes de RAC. ImmoSafe® est un vecteur de protection et de reconstitution de ces marges.

Le réméré, une solution pour les particuliers et les entreprises

La crise sanitaire que nous traversons se transforme en crise économique sans précédent. Malheureusement, bon nombre de particuliers et d’entreprises rencontrent ou vont rencontrer des difficultés financières. Quelle est ta vision de cette situation ? 

Tu as raison, cette crise sanitaire va avoir beaucoup d’incidences. Il y aura des particuliers qui vont avoir de grandes difficultés à la sortie. Les procédures contentieuses ne s’arrêteront pas avec la reprise !

Par ailleurs, je viens, par exemple, d’apprendre que certains ont passé le confinement en jouant plus de raison sur les sites de paris en ligne. Les IOBSP savent bien qu’un profil joueur est une exclusion pour les banquiers. Et nous, nous pouvons intervenir ! C’est juste un exemple de notre savoir-faire.

De même, pour de nombreuses entreprises de toutes tailles. Certes, les aides mises en place vont retarder quelques échéances. Or pour la plupart, les difficultés perdureront. De la même façon, il y a beaucoup d’entreprises qui allaient fort bien avant le confinement (Agences de voyages, restaurateurs, etc…) et qui sont fortement impactées par cette crise. Nous serons là pour intervenir et leur permettre de faire en sorte que cette crise ne soit juste qu’une parenthèse.

ImmoSafe propose une nouvelle fonctionnalité dans le logiciel COURTIER WEB, pour détecter les cas éligibles au réméré : tu peux nous en dire plus ?

C’est un partenariat exclusif avec COURTIER WEB. 

En fait, depuis 5 ans, nous utilisons REMERE WEB que nous avons développé ensemble avec COURTIER WEB.

Donc, il paraissait logique de faire une passerelle entre ces 2 logiciels issus de la même équipe de développeurs.

L’intérêt majeur pour les IOBSP utilisant COURTIER WEB c’est la détection automatique des dossiers éligibles au réméré. Et cette détection est essentielle pour la réussite d’un dossier.

Devenir partenaire d’ImmoSafe

ImmoSafe est partenaire de nombreux IOBSP en France, dont le Label Made in Courtage ! Comment en pratique se déroule un dossier de réméré lorsqu’un courtier a détecté un besoin ?

Le plus simplement possible : un simple mail pour nous présenter les premiers éléments du dossier. Si le dossier semble être dans les normes, l’IOBSP prévient son client qu’une solution peut, éventuellement, être trouvée. Si le client donne son accord, nous prenons contact avec lui et nous commençons à analyser son dossier. Bien entendu, tout au long de la procédure, l’IOBSP est tenu informé en temps réel. Libre à lui de nous aider dans la récupération des pièces ou dans l’explication approfondie du déroulé du dossier s’il le souhaite. Il sera, bien entendu, le bienvenu.

A la finalisation il lui restera à nous faire une facture afin que nous puissions lui régler sa commission d’indication d’affaire.

ImmoSafe peut intervenir partout en France ?

Nous sommes les seuls intervenants sur ce marché à être présents sur tout le territoire au travers de nos experts ImmoSafe®. Le réméré est une opération importante et il est bien normal que nos clients souhaitent pouvoir bénéficier d’une proximité.

L’implantation géographique de nos experts est consultable sur notre site.

Comment faire pour devenir partenaire d’ImmoSafe ?

3 méthodes peuvent être utilisées :

Merci Jean-Bernard pour toutes ces précisons !

C’est moi qui te remercie, Éric, pour m’avoir permis de préciser notre activité et je te renouvelle la satisfaction de nos équipes de travailler avec les IOBSP du label Made In Courtage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.