Publicités

WeShareBonds, plateforme de crédit aux PME : interview de Damien BEURIER, Directeur général, et Raphaël CLAUDON, Business Developer

WeShareBonds est une plateforme de crédit aux PME, lancée en 2016. Made in Courtage a rencontré Damien BEURIER, son Directeur général, et Raphaël CLAUDON, Business developer.

Made in Courtage – Bonjour Messieurs ! Ravi de vous rencontrer dans vos locaux parisiens. Pouvez-vous présenter à nos lecteurs votre activité ? 

Damien BEURIER – Bonjour Eric ! La plateforme WeShareBonds a été lancé en juillet 2016, à destination du marché des entreprises, et plus récemment des foncièresimmobilières. Notre équipe est composée d’une quinzaine de collaborateurs et nous intervenons sur tout le territoire national, afin d’accompagner les PME dans leurs besoins de financement. 

Damien, peux-tu nous rappeler la différence entre crowdfunding et crowdlending ?

DB – A mon sens, le crowdlending est une sous-catégorie du crowdfunding (financement participatif). Effectivement, le crowdfunding est souvent associé au don – puisque c’est ainsi qu’est né en France le crowdfunding, mais littéralement, cela signifie « financement par la foule ». Ainsi, les campagnes de crowdfunding peuvent être réalisées auprès des particuliers sous forme de don, mais également de capital (crowdequity) et de crédit (crowdlending). WeShareBonds se positionne uniquement sur le marché du crowdlending ou crédit aux entreprises. 

A partir de quelle taille d’entreprise WeShareBonds a-t-elle vocation à intervenir ?

DB – Nous ciblons des entreprises avec un chiffre d’affaires supérieur à 1M€, dont le résultat d’exploitation excède 100K€ et qui existent depuis 3 ans minimum.

Quel est le montant moyen des financements octroyés ? 

DB – En moyenne 500.000 euros par projet. En termes de partenaires, nous nous plaçons entre le courtage pro de proximité (qui sollicite généralement ses partenaires bancaires pour des dossiers entre 30K€ et 150K€) et les banquiers d’affaires (souvent sollicité pour des financements d’au moins 1 million d’euros).

D’où proviennent vos ressources vous permettant d’octroyer les financements ? 

DB – Notre modèle est mixte en ce que nous avons créé des fonds de crédit, auxquels participent des banques, des compagnies d’assurance et des mutuelles, parallèlement au développement quotidien de notre communauté de prêteurs particuliers. Les premiers investissent au moins 51% de chaque projet et les 49% restants sont réservés à notre communauté de prêteurs qui accèdent aux opportunités d’investissement sur notre plateforme web. Le fonds complète les collectes lorsque les 49% ne sont pas atteints.

Cela présente un double avantage : 

– Côté entreprise qui emprunte d’une part, car cela supprime le risque « de collecte » (chaque dossier accepté sera toujours financé)

– Côté investisseurs particuliers d’autre part, car ils sont rassurés par la présence majoritaire d’acteurs institutionnels dans les financements

Quels sont les différents objets des financements opérés par WeShareBonds ? 

DB – Notre positionnement est clairement d’agir en complémentarité des banques, dont les contraintes prudentielles sont de plus en plus importantes. 

Nous intervenons notamment sur : 

– Du non-affecté (immatériel, BFR, R&D, etc.)

– De l’acquisition (croissance externe, LBO, MBO, MBI, etc.)

– Des opérations de cash-out (OBO, réduction de capital, refinancement, etc.)

– Des foncières familiales pour le développement de nouveaux projets

– Et bien d’autres types d’opérations !

Nous avons par exemple récemment financé l’entreprise de cartonnages et plastiques Wimbée pour financer son BFR, un groupe patrimonial multisectoriel (Groupe Eric Teboul) cherchant à développer son activité de foncière ou l’acquisition de Click’n Do par Earthmakers Consulting en octroyant un crédit obligataire de plus d’un million d’euros à cette dernière.

Raphaël, nous évoquions tout à l’heure le montant moyen financé (500K) : peux-tu nous en dire un peu plus sur les caractéristiques des financements octroyés ? 

Raphaël CLAUDON Nous intervenons sur des durées allant de 1 à 7 ans, pour des montants compris entre 100.000 et 3 millions d’euros, à des taux d’intérêts entre 2,5% et 8%, sans sureté ou garantie nécessairement demandée. La plupart de nos dossiers (75%) sont réalisés en amortissable avec une maturité moyenne de 44 mois. A noter que la duration moyenne est quant à elle de 28 mois. 

Comment se rémunère WeShareBonds ? 

RC – Nous facturons des frais de dossier à hauteur de 4% du montant prêté, qui peuvent être inclus dans le prêt. Nous percevons par ailleurs 1% de frais de gestion annuellement calculé sur le capital restant dû. Nous avons néanmoins un accord avec nos partenaires qui permet soit de les rémunérer soit de faire baisser nos frais.

Que représente pour vous le marché du courtage dans votre activité ? 

DB – Pour nous clairement le courtage représente une très belle opportunité : même si en France la part de marché du courtage en financement professionnel est encore faible, elle progresse chaque année ! Et nous l’avons vu tout à l’heure, nous avons pleinement vocation à intervenir aux côtés des courtiers, en complément de leurs partenaires bancaires. 

Petit à petit, les chefs d’entreprise ont connaissance des possibilités qu’offrent le courtage et le crowdlending. On est encore loin du marché britannique – où les entreprises commencent par aller voir un broker et non une banque directement – mais clairement, le financement intermédié se développe de plus en plus en France et cela bénéficie notamment aux plateformes de crédit !

Je suis courtier et j’ai un client chef d’entreprise qui a un besoin de financement. Comment peut-on vous solliciter ?

RC – De manière très simple ! Il suffit de nous transmettre les premiers éléments (2 derniers bilans comptables, Business plan ou atterrissage de l’année en cours, montant et nature du besoin de financement) pour apprécier la faisabilité du dossier. A réception, après un échange avec vous (et non le client), nous nous engageons à vous répondre sous 24 / 48 heures sur les modalités d’intervention de WeShareBonds. Une fois le dossier complété après des questions / documents confirmatoires, nous rencontrons systématiquement votre client avant l’accord final de financement. 

Enfin, le dossier est présenté en comité : si celui-ci donne son accord, le virement des fonds pourra avoir lieu dans les jours suivants.

La durée entre la réception d’un dossier et le virement des fonds peut être de 30 jours en fonction de la disponibilité des pièces demandées.

Merci à tous les deux pour vous être prêtés au jeu des questions / réponses de Made in Courtage. À bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :