Les 1er et 2 octobre prochains se tiendra la deuxième édition du Salon du Crédit. L’occasion pour Made in Courtage d’interroger les exposants sur leurs motivations et leurs attentes !

Aujourd’hui, place au groupe PREMISTA, pour sa deuxième participation, au travers de notre interview de son Responsable Développement Réseaux Indépendants, Frédéric STEF !

Bonjour Frédéric Le Groupe Premista va participer à la 2ème édition du Salon du Créditau travers de ses réseaux d’indépendants Simply Miob et Crédit Libra (pour le regroupement de crédits) et Union de Crédit Immobilier (pour le financement immobilier). Pourquoi avoir choisi d’y participer ?

Bonjour Eric, effectivement, nous serons naturellement présents pour la deuxième édition, nous avons déjà exposé en 2018 et cela avait été une véritable réussite : de nombreux contacts ont été noués avec des courtiers indépendants notamment, qui ont bien compris qu’être adossés à un groupe leader représente un gage d’efficacité et de pérennité. Des MIOB indépendants ont rejoint Crédit Libra ou ont engagé une collaboration avec Simply MIOB pour notre pôle « regroupement de crédits » et des agences UCI ont ouvert suite à des rencontres sur le salon.

Notre présence s’avère également primordiale cette année pour une autre raison : nous sommes à un tournant dans l’histoire de Premista. Une réflexion a été engagée depuis plusieurs mois sur ses marques phares, l’environnement et l’avenir du courtage. Une petite révolution est en préparation,qui devrait faire beaucoup de bruit dans les mois à venir ! Nous aurons donc un message fort à faire passer, un concept totalement novateur à présenter, mais je ne peux t’en dire plus pour le moment ; toutes les équipes du groupe sont actuellement mobilisées (notamment nos fonctions partagées – marketing, juridique, stratégie et développement…) pour finaliser ce projet titanesque. Le Salon du Crédit tombera à point nommé pour nous : il aura lieu lors de la révélation au marché de notre nouveau concept et nous aurons le plaisir de le détailler lors de deux conférences à laquelle participeront les dirigeants des différentes marques. Je donne donc rendez-vous à tous les professionnels qui souhaiteraient le découvrir et les invite à assister à nos conférences.

La première mission du Salon du Crédit est de pouvoir rassembler une fois par an, des professionnels du Crédit et d’inviter près de 15 000 IOBSP à venir rencontrer les professionnels présents. Qu’attends-tu de votre participation à l’édition 2019 ?

Nos attentes sont de deux ordres : quantitatif et qualitatif.

Quantitatif dans le sens où la première édition a été une réussite et nous ne pouvons décemment nouer moins de contacts qu’en 2018 : nos offres ont été améliorées, la notoriété de nos marques s’est renforcée, la satisfaction de nos MIOB / courtiers se renforce de jour en jour… Tout concourt donc à un nombre de discussions – et surtout de partenariats – accru. Nous souhaitons partager la croissance du groupe avec les indépendants qui nous ont déjà rejoints, mais également avec ceux qui nous rejoindront dans les semaines et le mois à venir en leur proposant des offres toujours plus pertinentes !

Qualitatif ensuite, car nous orientons de plus en plus notre communication et nos « recrutements » vers des professionnels chevronnés. La technicité de notre métier, la règlementation, tout pousse dans ce sens et notre croissance ne peut se faire qu’en conservant nos hauts standards de qualité.

Et puis comme évoqué précédemment, nous espérons que le bouleversement actuellement en cours en interne créera un véritable choc positif et que de nombreux IOBSP adhéreront à notre nouveau concept !

Quel est le message principal que tu souhaites communiquer aux futurs visiteurs qui passeront sur ton stand ?

Sur NOS stands ! Simply Miob, Crédit Libra, UCI exposeront lors du salon…

Les visiteurs peuvent être certains que quels que soient leur cœur de métier (financement immo, regroupement de crédits, pluri-activité), leurs objectifs (exercer seul, développer différents points conseils), leur statut (mandataire, courtier…), ils trouveront sur nos stands des business-models efficaces et pérennes et des équipes passionnées et à leur écoute. Malgré son développement rapide, notre groupe n’a pas oublié que dans un métier de services, c’est l’Humain qui est au centre de tout. J’ai pour habitude sur ce point de citer Henry Ford : « Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes ». Je crois que cette citation est parfaitement adaptée à Premista et ses différentes marques.

La seconde mission du Salon du Crédit est de permettre aux exposants de la filière crédit (regroupement de crédit, prêts immobiliers, formation, concepteurs de logiciels métiers, institutions, banques, assureurs, packageurs, etc…) de se retrouver, ou bien de se découvrir. Considères-tu comme essentiel ce type de rencontre annuelle ? Le Salon du Crédit est-il le lieu idéal pour sceller des contacts entre professionnels ?

Le salon permet en effet des échanges plus ou moins formels, d’entamer des discussions, de découvrir de nouveaux acteurs… Un groupe comme le nôtre est forcément à l’écoute de ce qui se passe, regarde avec attention les nouveaux concepts, essaie de sentir les évolutions en cours et à venir.Notre souhait est d’être indépendant sur tous les aspects « front » du métier (courtage immo, regroupement de crédits, crédit conso, assurances…) mais également « back » (formation, outil informatique…). Le salon est donc une excellente occasion de rencontrer des acteurs qui deviendront peut-être partenaires privilégies et certains pourraient même intégrer le groupe si nos visions et objectifs sont communs. 

Il est également intéressant d’y constater la vitalité de notre métier : nouveaux acteurs, nouveaux outils, nouveaux concepts… Nous avons beaucoup à apprendre d’acteurs venus d’autres domaines et qui nous « bousculent ».

Enfin, même si le courtage est finalement un « petit univers » et que tout le monde se connaît plus ou moins, il est important et agréable de pouvoir se retrouver une fois par an autour d’un projet commun, faire évoluer et faire reconnaître notre métier d’IOBSP.

Pour finir, quels retours sur investissement attends-tu du Salon du Crédit ?

Il est toujours difficile de fixer un seuil au-delà duquel un ROI est acceptable sur ce genre d’évènement. Plus qu’une approche purement mathématique ou comptable, nous avons une approche pragmatique du Salon du Crédit : c’est un évènement phare qui s’inscrit dans nos stratégies globales de communication et de développement et participe donc pleinement de nos Plans d’Actions Commerciales annuels.

Evidemment, nous attendons du salon qu’il nous permette de « recruter » des mandataires en regroupement de crédits (sous mandat simple avec Simply Miob ou sous Licence de Marque avec Crédit Libra) et des courtiers en financements immobiliers (avec Union du Crédit Immobilier) ; mais cette année, un autre projet nous transcende tous : faire découvrir aux IOBSP ce qui sera LE concept phare du groupe pour les années à venir. Et je ne te cache pas que l’excitation est palpable au sein de nos équipes ! Nous sommes tous pressés d’être les 1er et 2 octobre !

Frédéric STEF

Retrouvez notre précédente interview de Frédéric STEF, ainsi que celle d’Audrey JENTRELLE, Directrice de Simply Miob

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.