Publicités

Parole de courtier : interview de Frédy LOUIS, fondateur d’IDESIA

Frédy LOUIS nous présente IDESIA, spécialiste du regroupement de crédits, réseau national qui se développe en franchise : son point de vue sur les évolutions du marché, les avantages de la franchise IDESIA, les perspectives de développement…

Bonjour Frédy, tu as créé IDESIA, réseau national spécialiste du regroupement de crédits (RAC), en 2003, après un parcours bancaire. Quel a été le déclic pour lancer cette activité ?

Je ne parlerai pas forcément de déclic, c’est la vie qui m’a offert une opportunité et je l’ai saisie. En 1998, lorsque j’ai pris la décision de quitter la banque de détail, le Directeur de l’agence bancaire où j’exerçais mes fonctions,  m’annonce également son départ.

Jean-Marie PERSON (Central Finances) que je côtoyais depuis des années prenait son envol pour faire du rachat de crédits. Je peux vous assurer qu’à l’époque, cette solution n’était pas aussi démocratisée que ce qu’elle peut l’être aujourd’hui. Peu m’importait, je connaissais bien l’homme et lorsqu’il me proposa de le rejoindre dans cette nouvelle aventure je n’ai pas hésité une seconde.

Voilà comment je me suis lancé dans cette activité. Après quelques années passées au côté de Jean-Marie, j’aurais pu  très bien profiter du confort du poste que j’occupais, mais ce ne n’était pas sans compter sur ce fort désir de m’émanciper, de prendre des décisions, qu’elles soient stratégiques, organisationnelles… De voler tout simplement de mes propres ailes. J’ai donc créé Idésia en 2003, j’avais 32 ans.

Le concept se voulait différent de ce qui se pratiquait en règle générale dans ce secteur d’activité. L’objectif : développer et animer un réseau de prescripteurs qui me recommanderait auprès de leurs clients. Autant vous dire que la culture du partenariat nous y travaillons depuis 2003, c’est notre ADN. Nous devons notre constance uniquement par notre qualité de service, la rigueur de notre travail et le respect de nos engagements. Nous œuvrons au quotidien pour le développement de l’excellence professionnelle et ainsi fidéliser notre réseau.

En 2012, tu as choisi de développer la marque IDESIA en franchise. La mise en place d’un réseau de franchises était nécessaire pour accélérer le déploiement sur le territoire ?

Pour tout vous dire, cette solution est venue à moi en 2007 lors de ma 1ère visite au salon de la franchise à Paris. Pour plus de proximité avec le client, pour l’accompagner dans ses démarches, j’avais conscience qu’il me fallait construire un réseau local.

Lorsqu’enfin, mes équipes furent structurées, pour me consacrer pleinement à ce développement, nous avons dû faire face à la crise des « Subprimes ». Pour nos activités, c’était apocalyptique et je me suis donc attaquer à cette situation dantesque. Ce fut une expérience riche et avec mes équipes, nous nous en sommes plutôt honorablement sortis avec une progression de notre chiffre d’affaires. Il était donc temps pour moi de « sauter le pas !! ».

Pour ce faire, j’ai missionné une société spécialisée dans le développement de réseau de franchise. En effet, autant je maîtrisais bien mon métier d’origine, que je découvrais celui de franchiseur et je ne voulais pas me lancer dans cette nouvelle entreprise sans me donner les moyens de réussir. Il nous a fallu 2 ans pour construire et bâtir pour les candidats à la franchise, un projet abouti.   

Nous avons donc lancé notre 1er plan média en 2012 et depuis nous comptons une vingtaine de points de vente ouverts sur toute la France.

Le regroupement de crédits (RAC) est un métier passionnant mais aussi très exigeant : quelles sont les qualités premières à tes yeux pour rejoindre IDESIA ?

Il est évident que dans nos métiers, il faut de la rigueur et être à l’aise avec les chiffres. Néanmoins, ces deux qualités ne suffisent pas. De surcroît, nous mettons à disposition de nos franchisés des formations, des outils et une logistique qui leur permettent facilement d’appréhender les bases, les normes et les méthodes pour acquérir un professionnalisme irréprochable.

Celle qui est indispensable à mes yeux, c’est la fonction commerciale, aimer le contact, être avenant et surtout ne rien lâcher, car la 1ère mission d’un franchisé Idésia, c’est celle de développer et animer un réseau de prescripteurs. Il faut arriver rapidement à se faire connaître et reconnaître, asseoir sa notoriété sur sa zone de chalandise, devenir un acteur incontournable et avoir un rôle actif localement pour tisser des liens forts avec le réseau de prescripteurs.

Quelles sont les conditions pour devenir franchisé IDESIA ?

La toute 1ère des conditions, c’est de s’engager en toute connaissance de cause. En effet pour la majorité de nos candidats, il s’agit d’un nouveau projet de vie et c’est donc aussi une décision importante pour eux. Par conséquent, dans un 1er temps, les candidats participent à un stage découverte d’une durée de 2 à 3 jours au sein de l’agence pilote. Il permet au futur franchisé de tester le métier, de comprendre les fondamentaux. A l’issue de ce stage, ils nous remettent un rapport d’étonnement.

Il nous faut des hommes et des femmes de terrain. Dans notre concept, nous n’imposons pas de pas de porte avec vitrine… Ce n’est pas dans notre culture et en dehors de générer des frais de structure notables, développer-animer une relation BtoB et accompagner son client, ces missions ne s’exécutent pas au sein d’une agence. L’action se construit sur le terrain, auprès des prescripteurs et des clients.

Quels sont les outils mis à disposition des franchisés ?

Un plan d’intégration d’une vingtaine de jours alternant formation théorique et stages pratiques. Il faut savoir tout de même que le franchisé aura en mains les clés de l’ensemble de mon savoir-faire construit depuis plus de 15 ans, c’est pour moi un engagement fort, mais c’est essentiel pour optimiser la performance.

Notre franchisé dispose d’outils de gestion et de management, conçus par la tête de réseau et qui se sont enrichis au fil du temps et au gré des évolutions de nos activités.

Notre progiciel « IDÉSOFT » spécialement conçu pour nos activités est déployé pour l’ensemble des membres du réseau.

Pour apporter le meilleur à nos franchisés, ils bénéficient d’une plateforme centralisatrice de dossiers qui est un soutien logistique avéré. Elle gère toute la partie « back-office » dans le traitement du dossier et améliore donc le quotidien des franchisés leur permettant de se concentrer sur l’essentiel, c’est-à-dire au développement de leur « business ».

Pour toutes les activités de la marque, l’ensemble des partenariats sont déjà conclus. Le franchisé n’a aucune démarche à réaliser et c’est un gain de temps considérable pour lui.

La relation avec les banques mandantes (NDLR : les établissements prêteurs spécialisés en RAC) est un sujet important dans le parcours d’études d’un dossier. En te développant en franchise, tu offres au franchisé la possibilité d’être Mandataire Non Exclusif (MNE). Peux-tu expliquer à nos lecteurs la différence par rapport à d’autres offres concurrentes (je pense aux packageurs), qui eux travaillent avec des MIOBSP ?

Oui effectivement notre franchisé a le statut de mandataire non exclusif (MNE), ce qui signifie qu’il a un lien contractuel direct avec la banque et que par conséquent :

  1. Chaque franchisé Idésia reçoit régulièrement la visite d’un animateur qui représente la banque.
  2. Il choisit la solution avec son client et donc le partenaire bancaire auprès duquel il soumettra son dossier.
  3. Même s’il représente la marque Idésia, sa structure est reconnue en tant que telle au sein de la banque.
  4. Il jouit d’une indépendance financière étant donné qu’il est payé directement par le mandant ou le notaire en charge du traitement du dossier, cela ne transite pas forcément par la tête de réseau…

Entre autres, son statut lui permet de pouvoir conclure des contrats avec des mandataires d’intermédiaire (MIOBSP). A ce sujet, notre savoir-faire prévoit cette relation professionnelle (environnement juridique, suivi logistique…).

Pour tous ces points, c’est incontestablement une plus-value substantielle pour sa propre structure. D’autre part et comme le prévoit le code de déontologie européen de la franchise, il n’existe aucun lien de subordination entre les franchisés Idésia et la tête de réseau.

A l’inverse le mandataire d’intermédiaire (MIOBSP) est uniquement en relation avec son mandant et ne profite pas de tous les avantages de fonctionnement cités ci-dessus.

Qu’est-ce que la franchise collaborative au sein du réseau Idésia ?

 Je suis enchanté que cette question me soit posée. Car effectivement la marque Idésia propose cette option et dans nos domaines d’activité, nous sommes le 1er réseau de franchise offrant un système autant axé sur la valeur « PARTAGE ».

L’entrée des 3 premiers franchisés au capital de la maison mère est officialisée depuis 2016. Car, je suis convaincu que demain, l’intelligence collective sera au cœur de la réussite des réseaux d’indépendants.

Il me fallait être capable de susciter l’adhésion et l’implication au-delà d’une simple relation de franchise. Ce nouveau dispositif favorise donc le collectif et conforte les liens entre franchisés et franchiseur : « il n’y a pas là-haut que la tête de réseau bien pensante qui décide de tout ». Nous avons donc créé un comité stratégique qui se réunit régulièrement pour les sujets importants sur l’optimisation du concept et les orientations à prendre concernant le développement de la marque.

J’ai cette volonté forte de cultiver la notion de cohésion, fondation même de la performance économique du réseau Idésia. Établir avec les franchisés un réel partenariat « gagnant-gagnant » est fondamental.      

Le nombre de banques mandantes s’est réduit l’an passé : y a-t-il de la place pour un nouvel établissement prêteur ? Si oui, quel positionnement devrait-il adopter pour rapidement prendre des parts de marché ?

Incontestablement il y a de la place pour un nouvel établissement prêteur. Aujourd’hui, même si une grande majorité de nos partenaires bancaires ont une démarche active sur le développement de produits ou dans la fluidité des process concernant le traitement du dossier, nous ne pouvons pas répondre favorablement  à toutes les demandes.

Beaucoup de niches ne sont aujourd’hui malheureusement pas exploitées et je suis convaincu qu’une banque étrangère de la zone euro pourrait faire bouger les lignes actuelles.

L’année 2018 se conclut par une augmentation importante des volumes financés pour IDESIA +25%. Quels sont tes objectifs pour 2019 ?

Notre dynamique sur le recrutement de nouveaux franchisés et le développement de ceux déjà installés, devrait normalement nous amener à un même niveau de croissance que sur 2018. Nous allons poursuivre notre action sur :

  • La diversification de l’offre produit
  • Les développements de notre outil informatique
  • Les déploiements en rapport à la notoriété de la marque…

Merci beaucoup Frédy de t’être prêté au jeu des questions / réponses Made in Courtage !

Merci à toi Eric pour cette possibilité de nous laisser partager au travers ces quelques lignes la passion qui nous habite au quotidien et bien entendu je souhaite à « Made in Courtage » prospérité et réussite.

Frédy LOUIS, fondateur du réseau IDESIA

Mon Parcours
Ancien cadre bancaire, j’ai créé Idésia en septembre 2003.
Notre ADN : « LA CULTURE DU PARTENARIAT ». Idésia travaille exclusivement avec un réseau de prescripteurs, nous ne pratiquons que très peu le marketing direct. Aujourd’hui, plus de 85% des dossiers financés sont issus des recommandations de nos prescripteurs. Nous développons au quotidien l’excellence professionnelle et nous devons notre constance uniquement par :
– La qualité de notre service
– La rigueur de notre travail
– Le respect de nos engagements
Ce sont plus de 2500 prescripteurs qui nous font confiance. Nous cultivons notre complémentarité avec ceux qui nous recommandent auprès de leurs clients et leurs intérêts sont les nôtres. Nous nous engageons dans une réelle relation « gagnant-gagnant ». Toute nouvelle collaboration s’engage généralement sur un partenariat fidèle gage de succès et de progrès pour tous.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :