Publicités

Parole de courtier : Eric LAINE, président et fondateur du réseau CREDIT COURTIER DE FRANCE

Eric LAINE nous présente CREDIT COURTIER DE FRANCE, réseau de franchises spécialisées en crédit immobilier, et nous dévoile ses ambitions de développement.

Bonjour Eric ! Après un parcours complet en banque et en immobilier (neuf et ancien), tu as décidé de créer CREDIT COURTIER DE FRANCE en 2014. Quel a été le déclic ?

Oui en effet on peut parler de Déclic dans la mesure où ce projet était ancré au plus profond de moi depuis 2001 lorsque j’ai quitté GE CAPITAL (Ex Banque SOVAC Immobilier). J’ai senti à l’époque que le métier du courtage allait se développer parce qu’il nécessitait une forte technicité et les clients étaient de plus en plus exigeants. Mais à l’époque je n’étais pas prêt !

Après avoir quitté le monde de la banque spécialisée en 2011 pour prendre la Direction Générale d’un groupe Immobilier, j’ai constaté au cours de ces 3 années que le monde de l’immobilier était en pleine mutation, les grandes enseignes se développaient et fort était de constater que les banques n’avaient pas pris la mesure de cette évolution. Il y avait la place de créer (ou il y avait une réelle opportunité pour créer) une nouvelle marque forte dans le monde du courtage, pour  apporter un service professionnel et complet tourné vers le client et réussir.

CREDIT COURTIER DE FRANCE se développe désormais en franchise, après l’ouverture de plusieurs agences en propre. Il fallait nécessairement « faire ses preuves » avant ?

Oui c’est indéniable il fallait « tester » le modèle économique de l’entreprise et faire ses preuves dans un monde de professionnels déjà bien implantés.

Quels sont les éléments phares de ton concept de franchise ?

Nous sommes avant tout un réseau HUMAIN. C’est important dans la chaine de valeur de mettre en premier lieu cette reconnaissance que nous offrons à notre réseau.

J’ai créé ma société de toutes pièces et l’ensemble des collaborateurs de l’entreprise m’ont fait confiance pour mettre en œuvre notre SAVOIR FAIRE, savoir-faire transmis désormais à nos franchisés.

Nous avons pensé à tout en nouant l’ensemble des partenariats nécessaires pour réussir dans notre métier et libérer ainsi du temps aux futurs chefs d’entreprise. Je peux affirmer aujourd’hui que nos Franchisés pourront consacrer leur temps au développement de leur activité commerciale.

Nous avons mis en œuvre une charte architecturale originale dans nos agences pour offrir à nos clients et à nos franchisés un cadre de réception et de travail convivial.  Nous avons souhaité « casser » les codes bancaires.

Le réseau est NAISSANT et c’est un avantage pour nos Franchisés ; ainsi chacun peut apporter sa pierre à l’édifice. Par ailleurs, nous offrons un zonage géographique très ouvert.

 

 

Comment se déroule le parcours d’un candidat à la franchise ? Y a-t-il un profil type ?

Le parcours est simple, il suffit d’aller sur notre site Internet et de formuler une demande de documentation.  Le directeur du développement du secteur géographique concerné prendra contact avec le candidat pour un premier RDV téléphonique.

Notre profil est défini par les caractéristiques réglementaires de notre métier, nous recherchons des candidats issus du monde bancaire ou de l’immobilier.

Quel est l’investissement de départ nécessaire pour démarrer l’activité dans de bonnes conditions ? 

Le coût d’investissement dépendra de deux éléments clés : 1) La taille du secteur géographique demandé 2) L’état du local choisi et des travaux à réaliser .

L’apport personnel requis est compris entre 20 k€ et 40 k€ et le reste en prêt bancaire au vu des taux très bas pratiqués pour les entreprises aujourd’hui.

Malgré un dossier financier solide (apport, BFR), il t’est déjà arrivé de ne pas donner suite à une candidature ? 

Oui c’est arrivé, nous sommes sélectifs sur nos candidats. Nous tenons à respecter d’une part le profil défini ci-dessus et d’autre part le candidat doit être dans l’état d’esprit de Franchiseur afin de respecter la cohésion d’un réseau Humain.

A maturité, une agence est structurée de quelle manière ? 

Nous préconisons un démarrage à 2 personnes minimum pour atteindre une agence de 3 à 5 collaborateurs selon la zone géographique concédée. La zone géographique peut permettre d’installer à moyen terme un bureau ou une seconde agence. Nous souhaitons que nos Franchisés soient de véritables chefs d’entreprise et que le secteur concédé soit cohérent avec les ambitions affichées dès le départ.

Les candidats en cours sont assez hétérogènes dans leurs ambitions et nous pouvons répondre intégralement aux demandes souhaitées.

Tu as des régions prioritaires aujourd’hui ? Quelles sont les ambitions en terme de couverture à horizon 5 ans ? 

La France comporte 3 zones couvertes par 3 Directeurs du Développement de la Franchise :

PARIS -ILE DE France – Hauts de France – Est

RHONES-ALPES/PACA

ARC ATLANTIQUE

Nous allons ouvrir 12 agences en 2019 et à horizon 5 ans atteindre 60 agences sur le territoire.

Le digital occupe une place de plus en plus importante chez les consommateurs : le modèle du courtage doit-il évoluer ? Comment se positionne CREDIT COURTIER DE FRANCE ?

Oui le digital est intégré à nos outils c’est une évidence et nos choix sont pertinents. Mais ma position sur le sujet demeure la suivante : nous sommes dans un métier tourné vers la relation client et nous avons décidé de conserver l’ouverture d’agences physiques au moment où les banques font l’inverse. Un achat immobilier demeure complexe et l’emprunteur recherche beaucoup d’informations. Devenir propriétaire ou investisseur ne s’improvise pas et  se prépare. Chez CREDIT COURTIER DE France, nous privilégions la relation avec le client pour le guider vers une solution adaptée. Le Digital est un moyen formidable, une fois que l’on a passé cette première étape de confiance acquise lors du RDV client.

Merci beaucoup Eric de t’être prêté au jeu des questions / réponses pour Made in Courtage ! A bientôt !

 

Vous souhaitez rejoindre le réseau Crédit Courtier de France ? Déposez ici votre candidature

 

photo eric laine
Eric LAINE, fondateur de CREDIT COURTIER DE FRANCE

Son parcours

Après 5 ans en tant que master franchiseur dans le réseau LAFORET IMMOBILIER, Eric rejoint GE Capital en tant que Directeur commercial régional pendant 8 ans. Il prend ensuite la direction adjointe du réseau CREDIT FONCIER, puis la direction générale du constructeur de maisons individuelles HABITAT PLUS.

En 2014, il fonde CREDIT COURTIER DE FRANCE et développe désormais la marque en franchise.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :