Publicités

Financement participatif : interview de Fabien MICHEL, CEO de PretUp

Connaissez-vous le crowdlending ? Découvrons avec Fabien MICHEL, le fondateur de PretUp, comment le financement participatif fonctionne et ses liens avec le courtage.

logo pretup
pretup.fr

Made in Courtage – Bonjour Fabien, tu es le CEO de PretUp, une plateforme de financement participatif. Peux-tu nous présenter PretUp ?

Fabien MICHEL – PretUp est une plateforme de financement participatif (crowdlending) où des particuliers prêtent à des entreprises qui ont un besoin de financement.

La plateforme a ouvert en mai 2015 et nous  en sommes aujourd’hui à 218 projets financés pour plus de 8,1M€ récoltés (et 4M€ reversés aux investisseurs) et notre communauté compte plus de 9600 prêteurs.

Nous proposons donc une solution de financement aux entreprises mais également une nouvelle solution d’investissement dans l’économie réelle pour les particuliers. Cette activité est autorisée en France depuis septembre 2014 avec la règlementation sur le financement participatif instaurée par la Loi Macron.

Le marché du financement participatif est relativement récent. Quel poids représente-t-il dans le financement des entreprises en France ? 

Le financement participatif représente 200 millions d’euros par an, nous sommes une goutte d’eau dans le financement aux entreprises à côté des banques. Mais notre secteur a seulement trois d’années d’existence, notre taux de croissance est important et le marché est très important. Nous visons sur PretUp les TPE/PME qui sont plus de deux millions d’entreprises en France.

Quel est l’intérêt pour une entreprise de recourir au financement participatif plutôt qu’à un concours bancaire traditionnel ?

Tout d’abord la rapidité. Les entreprises peuvent obtenir un financement en une semaine seulement. A réception de la demande de l’entreprise et des documents nécessaires nous donnons une première réponse sous 48h. Dans le cas d’une réponse positive nous pouvons mettre le projet en ligne et récolter les fonds assez rapidement, souvent en quelques heures pour les projets allant de 15 000 à 200 000 €.

Ensuite, il y a moins de contraintes qu’avec un concours bancaire classique. Par exemple, nous ne demandons pas de caution ou de garantie personnelle. De plus, nous avons industrialisé nos processus donc nous sommes capables de nous positionner sur le besoin très rapidement (en moins de 48h).

Et pour un particulier qui prête à une entreprise, c’est une bonne opération de diversification patrimoniale ?

Le particulier français a aujourd’hui peu de produits financiers à disposition : le Livret A est aujourd’hui rémunéré à 0,75% et ne couvre pas l’inflation. Le placement favori des Français, l’Assurance Vie est un placement long terme et dans lequel les Français ne connaissent pas dans quoi est investi l’argent.

Nous avons souhaité démocratiser le prêt aux entreprises en quelques clics à partir de 20€, pour l’ensemble à l’ensemble des Français d’y accéder en choisissant eux-mêmes l’entreprise dans laquelle ils souhaitent investir à des taux moyens de 8,5% (avant fiscalité et coût du risque).

Revenons à l’activité de PretUp. Quelle est la typologie des entreprises qui vous sollicitent ?

 Nous finançons les TPE/PME (y compris les professions libérales, les entreprises individuelles, le secteur agricole) établies en France venant de tous secteurs d’activité ayant au moins deux années d’existence. Nous intervenons au niveau de la création ou la reprise d’entreprise mais uniquement à côté d’un financement bancaire principal. Cela peut aller du boulanger qui a besoin d’un financement pour les travaux de sa boulangerie, au gérant d’une société d’énergies renouvelables qui a besoin d’acheter de nouveaux équipements dans son développement. Le chiffre d’affaires des entreprises varient de 100 000€ à 15/20M€, les objets de financement portent sur la transition numérique, le recrutement, le développement commercial, l’achat de machines, la recherche & développement.

Tous les secteurs d’activité sont donc potentiellement concernés ! Quel est le financement moyen sollicité ?

En moyenne 45 000€.

Et du côté des prêteurs, qui sont-ils ? Particuliers, institutionnels ?

Ce sont uniquement des particuliers pour le moment, qui sont âgés entre 30 et 55 ans, à l’aise sur le numérique (les clients ont accès à un espace personnel sécurisé où les documents administratifs sont stockés) qui souhaitent investir dans l’économie locale et par la même occasion, faire fructifier leur épargne simplement.

Comment se déroule en pratique une opération de prêt pour un client particulier ?

Tout d’abord il doit s’inscrire sur la plateforme (en moins d’une minute à partir uniquement d’une adresse mail) afin de pouvoir alimenter son compte PretUp. Ensuite une fois son compte alimenté, il peut prêter de 20€ à 2000€ par projet sans limite sur le montant annuel qu’ils peuvent investir. L’opération est très simple. Il lui suffit d’aller sur la page d’un projet en ligne et d’indiquer la somme qu’il souhaite prêter et valider l’opération pour que son offre soit prise en compte.

Les prêteurs peuvent aussi utiliser l’outil Boost PretUp qui permet de faire des offres automatiques sur les projets qui entrent dans les critères paramétrés par le préteur (durée, taux du prêt, montant de l’offre, localisation de l’entreprise).

Nous travaillons avec un prestataire monétique SMoney (filiale du Groupe BPCE Banques Populaires-Caisses d’Epargne) qui s’occupe de toute la gestion des flux monétiques. Et nous avons également mis en place une Assurance spécifique avec l’Assureur Gan-Groupama et le courtier Gras Savoye qui couvre le risque de décès du chef d’entreprise (à hauteur de 100% du capital prêté) et contre le risque de procédure collective (redressement ou liquidation judiciaire à hauteur de 50% du capital prêté).

Tu travailles j’imagine avec des prescripteurs ?

Oui, nous travaillons avec des courtiers qui travaillent sur le marché des professionnels que nous rémunérons au dossier financé. Notre solution étant simple et rapide à mettre en place, le courtier peut facilement proposer cette nouvelle solution de financement à leur client entreprise. Nous avons noté depuis quelques temps l’arrivée de grandes chaines de courtiers sur le marché des Pros.

Nous avons besoin des courtiers dans ce travail de démocratisation de cette nouvelle solution de financement à destination des chefs d’entreprises et entrepreneurs.

Merci Fabien de t’être prêté au jeu des questions / réponses Made in Courtage. A bientôt !

Fabien Michel
Fabien MICHEL, CEO & Founder de PretUp

 

Accès à la plateforme PretUp

Capture d_écran 2018-10-25 à 07.07.04

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :