Publicités

Interview exclusive de Christian LACHAUX, co-fondateur de STAYHOME, 1ère plateforme française de portage immobilier solidaire

Découvrez StayHome, une solution novatrice de portage immobilier, présentée par son co-fondateur Christian LACHAUX

Made in Courtage – Bonjour Christian,

Tu as lancé le site StayHome.fr en 2015, la 1re plateforme française de Portage immobilier solidaire. Peux-tu nous présenter le concept en quelques mots ?

Christian LACHAUX – StayHome est une plateforme d’achat participatif. Elle repose sur le principe du portage immobilier, destiné, d’une part, à donner la possibilité aux propriétaires de profiter de la valeur de leur habitation pour financer leur besoin sans passer par les banques, et d’autre part à proposer à des particuliers de réaliser un investissement locatif solidaire et rentable.

 

stayhome-le-portage-immobilier-solidaire
Site web de StayHome

Comment fonctionne le portage immobilier ?

Pour financer son projet, le propriétaire vend tout ou partie de son bien à un porteur StayHome et en devient locataire pendant une durée maximale de 10 ans. Pendant cette période, lui ou ses héritiers peuvent racheter le bien à tout moment au prix de vente initial ou le revendre au prix du marché́ immobilier.

L’opération de portage repose essentiellement sur la valeur de l’habitation et permet au propriétaire de se financer 100% entre particuliers, quels que soient sa situation financière ou professionnelle, son âge ou ses revenus.

Un portage peut être réalisé́ sur un bien en résidence principale ou secondaire, une villa, un appartement, un immeuble en copropriété́ ou pleine propriété́, un hôtel particulier ou un programme immobilier achevé́.
Les immeubles de bureaux, commerces sont également concernés.

Peux-tu nous donner quelques exemples pratiques d’utilisation du Portage immobilier ?

Nous proposons aujourd’hui 3 solutions de financement destinées à tous les propriétaires, avec ou sans revenus et sans limite d’âge, pour leur permettre de réaliser tous leurs projets… sans souscrire de crédits.

Il y a ainsi différentes manières d’envisager un portage :

  • pour solder ses dettes et éviter une saisie
  • éviter une vente en viager lorsque l’on a des héritiers par exemple
  • dégager de la trésorerie pour lancer ou relancer son entreprise
  • financer des frais liés à la perte d’autonomie
  • éviter des frais de succession très élevés
  • financer un bien en France ou à l’étranger

Stayhome1

Comment est née l’idée de lancer ce système de Portage immobilier ?

Après avoir travaillé pendant de nombreuses années dans le secteur de l’immobilier j’ai fait le choix en 2008 de me tourner vers une activité destinée à aider des propriétaires immobiliers en difficulté financière et sur le point d’être saisis.
Chaque année près de 15 000 saisies immobilières ont lieu en France !

Convaincu qu’un grand nombre de ces propriétaires peuvent sauvegarder à terme leur patrimoine immobilier grâce à l’aide d’investisseurs solidaires, j’ai créé en janvier 2011 la SAS équité finance qui, au travers du site www.stayhome.fr, propose la solution de Portage Immobilier.

J’ai ainsi fait le pari de mettre en adéquation mes convictions profondes et mon activité professionnelle en créant une société œuvrant dans l’Économie Sociale et Solidaire !

 Et côté investisseur, comment fonctionne StayHome ?

Côté investisseur, nous proposons un investissement locatif sécurisé (achat d’un bien avec une décote) avec des revenus locatifs net d’impôts (fiscalité du loueur meublé) et un solide rendement pouvant être boosté grâce à l’effet de levier bancaire.

A fin 2017, ce sont plus de 7.000 investisseurs pour un montant de plus de 45 M€ qui ont rejoint la communauté StayHome !

Stayhome2

Travailles-tu avec des partenaires en BtoB ?

Oui, tout à fait, nous travaillons avec de nombreux professionnels de l’immobilier, de l’assurance et du crédit.

Quelques exemples ?

  • Concernant les courtiers en assurance, la réalisation d’un portage peut leur permettre de placer la trésorerie dégagée sur des produits d’assurance par exemple.
  • Pour un courtier en immobilier : un bien qui ne se vend pas en viager aura plus de chance de trouver acquéreur avec un portage.
  • Pour un gestionnaire en patrimoine : recommander un investissement sur portage permet à ses clients soit de générer des revenus mensuels défiscalisés soit de placer leur argent avec un rendement beaucoup plus intéressant qu’une assurance vie.
  • Pour un courtier en rachat de crédit, le portage lui permet d’élargir sa clientèle en proposant une solution éthique et équitable là où les établissements prêteurs – même spécialisés – n’apportent pas de réponse.

Christian, merci beaucoup de t’être prêté au jeu des questions / réponses Made in Courtage. A bientôt !

PhotoStayhome
Christian LACHAUX (à g.), aux cotés de Patrick DRACK, co-fondateurs de StayHome

 Notre parcours

Christian, 54 ans, a fait l’essentiel de sa carrière dans l’immobilier, d’abord en tant que constructeur, puis agent immobilier et enfin promoteur.
Ayant lui même connu des difficultés financières, c’est Christian qui, un peu avant de rencontrer Patrick, commence à développer une solution pour aider les propriétaires.
« Avec Patrick, nous nous sommes associés en 2011 et avons créé le portage immobilier Stayhome en 2015. Notre ambition : Permettre aux particuliers de profiter de la valeur de leur habitation pour financer leurs projets sans les banques. »
Patrick, 54 ans, a exercé la profession de banquier pendant 15 ans, puis Directeur Financier d’une marque de vêtements pour enfants, pour laquelle il s’est occupé de son introduction en bourse et de son développement en Espagne et Suisse.
« Après de nombreuses années à mettre en pratique la politique des banques, j’ai rejoint Christian en 2011 pour faire bouger les lignes et apporter mon expérience et ma contribution à ce qui allait devenir Stayhome quelques années plus tard. »
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :