Régulièrement, Made in Courtage vous propose un post sur les conditions des taux de crédit immobilier. En plein coeur de l’été, on peut dire que la conjoncture est pour le moins atypique – faisons le tour du propriétaire ensemble !

beach-677785_1920

Commençons par LA bonne nouvelle : les taux continuent de baisser !

Si si, c’est possible, grâce à des conditions de refinancement excellentes, à des liquidités abondantes … et comme depuis de longs mois, grâce à une concurrence toujours très vive entre établissements prêteurs !

Les Echos ont même titré récemment « soldes d’été sur les taux » : offres spéciales, opérations « coup de poing »…
 
Cette baisse continue des taux amène à une situation atypique : compte tenu de la reprise de l’inflation (voir notre précédent post de juin), emprunter n’a jamais été aussi peu cher depuis… 1973 – date du premier choc pétrolier – si on raisonne en taux d’intérêts réels ! 
 

Allongement de la durée des crédits

Malgré cette conjoncture de taux extrêmement bas, il faut constater un allongement de la durée des crédits, qui passent au dessus de la barre des 220 mois en moyenne pour la première fois depuis 10 ans. 
chart

Comment expliquer cet allongement ?

  • poursuite de la hausse des prix de l’immobilier dans de nombreuses régions : à surface égale et à budget mensuel constant il faut agir sur la durée pour devenir propriétaire
  • dégradation des soutiens publics aux primo-accédants : heureusement les banques ont assoupli leurs conditions d’octroi en faveur des ménages les plus modestes, ce qui joue aussi sur l’allongement des durées de prêts octroyés
Malgré ces éléments (taux bas, conditions d’octroi plus souples, allongement des durées moyennes), la demande est toujours à la peine par rapport à 2017. L’Observatoire Crédit Logement, dans son dernier tableau de bord trimestriel, note toutefois que « les évolutions observées depuis avril 2018 viennent atténuer le repli de la production bancaire constaté ».
 

Et les professionnels de l’immobilier dans tout ça ? 

77% des professionnels de l’immobilier étaient optimistes sur les 12 mois à venir d’après la 11ème édition du baromètre Crédit Foncier / CSA (avril 2018).
Souhaitons que cet optimisme se retrouve dans les faits pour le 2nd semestre 2018. Rendez-vous en septembre pour tirer un premier bilan de l’été !
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.